WISG

La recherche en sécurité globale

L’AGENCE NATIONALE DE LA RECHERCHE

De par ses missions, l’ANR se situe au cœur du dispositif français de financement de la recherche et de l’innovation. Elle est un élément fédérateur de l’écosystème de la recherche publique et privée, un moteur de la réflexion multi-partenariale au service des communautés scientifiques qu’elle finance. Depuis la mise en place de l’ANR en 2006, la sécurité dans sa globalité est au centre des préoccupations des décideurs publics. Son partenariat historique avec le Secrétariat général à la Défense et la Sécurité nationale (SGDSN) consolidé d’année en année contribue à la structuration d’une communauté de recherche sur la sécurité globale et au développement de la filière d’industrie de sécurité en valorisant les recherches.

 

Le comité CE.39 – Axe H.17 « Sécurité globale et cybersécurité » examine ainsi des projets de recherche correspondant à des enjeux transverses situés à la croisée de plusieurs défi s de société. Il se positionne par rapport à cinq thématiques ou sous-axes :

• La résilience de la nation et de la société
• La lutte contre le terrorisme et le crime organisé
• La sécurité de la société et des individus
• La protection des infrastructures critiques et la résilience de la société contre les menaces physique et numérique
• La cybersécurité

L’axe est ouvert à toute recherche fondamentale ou finalisée, uni-disciplinaire, pluridisciplinaire ou interdisciplinaire, ouvrant vers une évolution sociale, scientifique ou technologique en matière de sûreté et de sécurité (prévention/anticipation/supervision/détection/réaction/remédiation). Les recherches participatives impliquant des utilisateurs (principaux/finaux, autres forces ou contributeurs de sécurité privée, police municipale, pompiers, sécurité civile, ONG, collectivités territoriales, opérateurs d’importance vitale) sont encouragées.

A ce jour, la thématique Sécurité globale a soutenu 250 projets de recherche pour un montant de 150 millions d’euros.

FRANCE 2030

L’ANR est également opérateur du plan d’investissement France 2030 dans le champ de la recherche et de l’enseignement supérieur. La Sécurité Globale est intégrée à plusieurs stratégies nationales auxquelles les programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR) sont adossés. Un PEPR sur la cybersécurité est d’ores et déjà lancé pour 65 millions d’euros sur 6 ans. Il soutient des projets de recherche en amont sur la sécurité de l’information et la sécurité des systèmes. Le PEPR PREZODE a pour objectif de comprendre, prévenir et contrôler les phénomènes d’émergence ou de réémergence de maladies infectieuses. Le PEPR exploratoire (non adossé aux stratégies nationales) IRiMA contribuera à l’élaboration d’une nouvelle stratégie de gestion des risques et des catastrophes et leurs impacts dans un contexte de changements globaux.

 

Plus de détails sont à retrouver dans la fiche « La recherche en sécurité globale » sur tous les sujets suivants : le comité Sécurité globale, résilience et gestion de crise, cybersécurité de l’AAPG, les appels spécifiques et les appels Horizon Europe.